Close

Bit By Bit / création 2021

Création portée par Vincent & Simon Bruyninckx

en co-production avec MOVEDBYMATTER

Spectacle sous chapiteau 250 places

 

C’est avec un malin plaisir que la compagnie de cirque réputée du Collectif Malunés surpasse les barrières et créée des liens entre différentes disciplines.

 

C’est ce que le collectif a en commun avec la compagnie MOVEDBYMATTER de l’artiste de performance Kasper Vandenberghe.

 

Pour Bit by Bit, leur première production commune, Vandenberghe et les frères Bruyninckx se retrouvent également dans un jeu d’équilibre entre la connexion et la résilience d’une part et la chute inévitable, l’expérience de la perte qui guette à chaque coin de rue d’autre part. C’est à prendre au pied de la lettre : dans une production riche en images de Vandenberghe, les frères expérimentent une technique de cirque particulière dans laquelle ils sont complètement dépendants l’ un de l’autre pour leur propre sécurité.

 C’est le point culminant d’une année de recherche artistique et d’entraînement physique, mais pour les frères, c’est aussi le point culminant d’une vie de partage d’amour et de souffrance.

 

 

Ils ont grandi ensemble, puis sont devenus artistes de cirque ensemble. Ils ont passé plus de temps ensemble que beaucoup de couples du même âge. Puis ils se sont lâchés peu à peu et ont vécu une grande perte. Bit by Bit est la tentative ultime de se rapprocher.

 

 

Pour la première fois, le couple de frères s’est rencontré sur le ring.  

 

Intention

Pour cette création les frères pratiquent une technique de cirque spéciale. Chacun serre entre ses dents un morceau de cuir. D’une embouchure à l’autre, un câble d’acier est tendu comme un cordon ombilical que deux jeunes chiens tireraient en le mordant.

 

Ensemble, ils recherchent l’équilibre parfait, chacun ne reposant que sur deux pieds de chaise. Ils ont visiblement une lignée proche, mais l’un est de carrure puissante aux épaules larges alors que l’autre est un poids léger athlétique. Pourtant, ils doivent apprendre à se porter l’un l’autre.

 

Chaque muscle du cou est soumis à une forte tension. Lorsque ces muscles sont surchargés, il y a une telle pression sur le crâne qu’il semble être comprimé par des mains d’acier. Les muscles de la mâchoire ont un goût amer. Cependant, les frères sont incapables de lâcher leur prise lorsque le câble d’acier est si tendu, car ils en tomberaient et se briseraient les dents.

 

 

Pourtant, ils se suspendent à plusieurs mètres de hauteur sur le câble en tenant grâce à la masse de l’autre. Ils dansent à deux, jouent et se battent entre eux, explorant sans cesse la limite de leur propre moi et où commence celui de l’autre.

 

C’est ainsi que, peu à peu, se dissèque physiquement une fraternité.

Elle peut se réduire à un regard malicieux de reconnaissance prenant des proportions mythiques comme chez Cain et Abel (haine fraternelle) ou Castor et Pollux (amour fraternel).

 

Ils rivalisent avec les perceuses, les maçons et les motos monstrueuses comme avec John Massis, ils se forment à l’image virile de l’autre ou tentent de s’en échapper exactement. Ils se confrontent ouvertement à ce qu’ils sont devenus grâce à l’autre et malgré l’autre. En tant que frères, ils restent de toute façon condamnés l’un à l’autre.



Distribution

Concept : Simon Bruyninckx, Vincent Bruyninckx & Kasper Vandenberghe

Jeu : Simon Bruyninckx & Vincent Bruyninckx

Mis en scéne : Kasper Vandenberghe

Dramaturgie : Matthias Velle

Technique : Anthony Caruana & Olivier Duris

Production : Jolijn Talpe

Administration : Eugènie Fraigneau & Wouter Vermeylen

Conseil administrative : Pauwel Hertmans

Diffusion: Emma Ketels | Je buro

emma@jeburo.be

+32 495 89 31 63

Partenaires

Centre du cirque (BE), De Grote Post (BE), Jatka 78 (CZ), MiraMiro (BE), PERPLX (BE), Theater op de Markt (BE) & C-TAKT (BE).